Ce ne fut pas le meilleur temps des fêtes, finalement.

Comme vous l'avez vu dans l'entrée précédente, mon oncle est mort le 28, mais ce ne fut qu'une des nombreuses mauvaises nouvelles et choses déplaisantes qui se sont passées pendant le temps des fêtes cette année. Vivement 2014.

shutterstock_122494504.jpg

D'abord, Mamou a été sous un très grand stress pendant tout l'Avent, au point d'en être profondément désagréable pendant toute la période et me laissant plutôt seule à gérer les émotions de tout le monde, pendant mon rush de fin de session. Je suis en retard. Puis, j'ai tenté d'organiser le séjour de ma soeur, son mari, leur chien, de mon beau-frère, de sa conjointe et de leur chien, pour Noël. En raison de la tempête de neige/verglas et d'un tuyau d'eau éclaté dans leur maison, les premiers sont partis une journée en retard et sont arrivés le 24 en après-midi. Pour ce qui est des autres, ils ne sont pas venus passer Noël chez-nous comme prévu parce que de transmettre des informations à temps dans cette famille se transforme toujours en du Goldoni. Il ne manquait que les portes qui claquent. J'avais demandé à Mamou d'appeler sa belle-soeur pour les inviter formellement le 24. Comme Mamou a plutôt appelé son frère et transmis notre invitation à son frère plutôt qu'à sa conjointe, l'information ne s'est jamais transmise à sa conjointe. Elle n'a jamais su qu'ils étaient invités, croyait peut-être que nous les boudions (possible) et elle n'a jamais fait les réservations nécessaires pour venir à Noël. Ainsi, ils ne sont finalement venus que le 26 en autobus, sans le chien, et repartis le jour même. Je ne parle pas du fait que ma soeur avait oublié que le 26 nous dînions ensemble, et non soupions. Alors qu'en elle m'appela le 26 à 11h, pendant qu'elle était à courir le Boxing Day pour me dire qu'ils ne reviendraient pas dîner, j'ai peut-être pété un plomb un petit peu. Puis quand le frère de Mamou et sa conjointe sont arrivés, et que le chien de ma soeur qui se mis à courir partout et que j'ai marché sur la main de mon fils en tentant de rattraper une tasse qui allait tomber de la table du salon et que je compris que ma belle-soeur n'avait pas mis ses appareils auditifs et ne comprenait rien de ce que je suis disais parce que le Chaton hurlait de douleur, j'ai aussi peut-être pété un plomb. Ou deux. Quand j'ai constaté que personne n'avait mis la pintade à dégeler comme je l'avais demandé. Et qu'elle était gelée dure.

Pendant tout ce temps des fêtes, j'ai aussi développé une grosse bronchite. J'ai vu mon médecin le 22 et il me prescrit ce qu'il faut pour une bronchite virale. Le lendemain, j'ai commencé à avoir des symptômes de bronchites bactériennes, qui n'ont fait que s'empirer. Pendant l'épisode de la pintade, je ne respirais plus très bien et je faisais un brin de fièvre.

Nous sommes partis pour Québec le 27 et je suis tombée de plus en plus malade en chemin, au point où je respirais avec difficulté ce soir-là. Je suis allée à l'urgence le 28, parce nous étions un samedi et que des cliniques sans rendez-vous à Qc, c'est déjà une denrée rare les jours de semaines... Après 6 heures d'attente, et avoir appris le décès de mon oncle, j'ai enfin vu un médecin qui confirma la bronchite bactérienne, m'a donné des anti-biotiques et changé le protocole de mes autres médicaments. Je vais beaucoup mieux.

Ma soeur moins: elle semble avoir attrapé ma bronchite virale. Et elle est revenue chez-elle le 27 pour voir que son toit coule. La totale.

De plus, notre ami qui vient de recevoir une greffe de la moelle osseuse a fait une fièvre, qui l'a renvoyé à l'hôpital. Comme Mamou a été exposé à mon virus et ma bactérie, il ne peut pas séjourner avec lui comme prévu jusqu'à dimanche prochain. Il ne pourra même pas le visiter.

Donc, nous retournerons à la maison beaucoup plus tôt que prévu, ce qui diminue le coût de la gardienne de maison (un plus) et renverra le Chaton à sa routine et à la garderie plus tôt (probablement un plus).

Bref, vivement la fin du temps des fêtes.

Vous?


Winter session commencing

Mon oncle est mort

Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.