Mon ami est mort

Dans ma dernière entrée, je disais que je m'apprêtais à partir pour voir mon ami Joël sur son lit de mort. Je suis partie pour Montréal avec Mamou et le Chaton le vendredi 29 mai et le samedi matin, j'ai appelé comme prévu le cellulaire de Valérie sa conjointe. Sa mère a répondu. Joël était parti dans la nuit du vendredi à samedi, trois heures à peine avant mon appel. J'ai donc passé la journée, non pas sur la route, mais au Biodôme et au Planetarium avec le Chaton.

Dès le retour à Ottawa, j'ai annulé ma réservation de train du lundi 8 juin (où je devais partir pour Québec) et j'ai loué une voiture, pour assister aux funérailles de Joël à Saint-Séverin le dimanche 7. J'ai dormi à Trois-Rivières le 7 au soir et je suis partie à Québec le 8 au matin.*

Les funérailles furent extrêmement émouvantes, sans surprise. Les amis de Joël sont venus de partout, de Peterborough à Chicoutimi, plus d'une centaine de personnes en plus de la famille. La salle de la coopérative funéraire, aménagée pour accueillir un maximum de 45 personnes, était pleine à craquer. Valérie et quelques membres de la famille ont parlé. Son ami et éditeur Claude Janelle aussi et sa nièce a chanter "Si Dieu existe" de Claude Dubois.** On a beaucoup pleuré. 

Tous ces gens étaient présents pour Joël. Preuve que nous avons perdu un grand homme.

Tous ces gens étaient présents pour Joël. Preuve que nous avons perdu un grand homme.

Le corps était beau, ce qui est assez rare dans un cas de mort par le cancer, mais Joël portait un habit, ce qui le rendait presque méconnaissable. Je ne l'ai jamais vu portant autre chose que des jeans et un t-shirt, ou un déguisement. Je me demande qui a pensé que c'était une bonne idée. Ce n'était pas une cérémonie religieuse. Je n'en sais rien. Heureusement, quelqu'un a placé un trèfle à quatre feuilles sur sa main et glissé un de ses crayons de plomb dans sa poche. Il était bien paré pour le départ.

Les auteurs survivent par leurs livres. Voici Joël. Il n'est pas mort tant qu'on le lit.

Les auteurs survivent par leurs livres. Voici Joël. Il n'est pas mort tant qu'on le lit.

La réception dans la salle paroissiale fut très bien aussi. Un potluck, tout le monde a contribué, organisé via le groupe Québec-SF, dont je suis membre. On m'avait chargé d'apporter des fruits. J'en ai apporté pour 80$. J'ai passé une bonne partie de la réception assise à côté de Sylvie Bérard et Daniel Sernine à jaser et manger notre peine. Je suis certaine que nous étions drôles à voir.

Il ne restait pas autant de nourriture que prévu à la fin, mais Valérie (qui ne cuisine pas vraiment) pourra profiter des restes. Le groupe a aussi organisé une levée de fond pour acheter un congélateur vertical pour Valérie, pour que nous puissions tous la nourrir en attendant qu'elle finisse les cours de cuisine qu'elle promets de suivre. Je pense l'abonner à un club de snacks santé pour l'année, mais je dois parler à Mamou avant.

Valérie indique qu'elle souhaite organiser un événement Québec-SF chez elle plus tard dans l'été. Tout le monde lui rappelle qu'il n'y a pas de presse. Elle est encore sous le choc.

Le plus beau moment de toute la fin de semaine: quand Valérie m'a dit que je suis "comme une soeur" pour elle. J'en suis encore sciée.


* Ce sera pour une autre entrée. Que d'évènements!

** Au nombre de funérailles auxquelles j'ai assistées depuis trois ans, je l'ai entendue sous toutes les sauces, cette maudite chanson. Elle est très belle et la version originale est très bien, mais j'en ai assez de l'entendre, en particulier parce que c'est le pire ver d'oreille funéraire qui soit. Je l'ai collée dans la tête depuis le 7 juin et elle ne décolle pas. J'ai tenté d'écouter d'autres vers d'oreille pour la remplacer, notamment "Cover Me With Flowers" de David Sylvian, qui marche bien pour moi d'habitude, mais maintenant, j'ai les DEUX chansons dans la tête en même temps. 


Les autres nouvelles des deux dernières semaines (urgh!)

Mon ami se meurt

Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.