L'embarras du choix est embarrassant

Drôle de développements depuis quelques jours. J'ai rencontré deux représentants de maisons d'édition académiques, qui m'ont "pitché" chacun un livre. 

Le gars de OUP m'a demandé de penser à un manuel d'histoire du Canada atlantique et le gars de UTP a dit que leur agent d'acquisition voulait me parler au congrès de la Société historique du Canada à propos d'un volume dans une nouvelle collection thématique. J'ai des idées pour les deux. Je ne sais pas si elles sont bonnes. Je crois que mes idées sur le premier ne serait pas "vendeur" même si ce serait bienvenu d'un point de vue strictement idéologique. J'en ai parlé à un collègue qui y réfléchit et me reviendra là-dessus. Je crois que le second marcherait très bien. Vraiment très bien.

Le hic? Si j'accepte l'un ou l'autre projet, mon nouveau projet sur la SFQ et l'histoire de l'avenir du Québec devra encore être repoussé. Ce qui ne me plairait pas du tout. J'ai tellement hâte de commencer se projet!

Je ne pourrais pas prendre tous ces projets de front. Je n'en suis pas capable avec la fibro, le Chaton et le reste. Un livre à la fois.


The Verbal to Visual Classroom

I wanted to be Vulcan too

Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.