Un autre mois de silence? Inexcusable.

La période de Noël. Ouf. Je ne suis pas fâchée que cette folie soit terminée. Je ne passerai mon temps à décrire tout ce qu'il s'est passé. Je ne dirai seulement que mes parents sont "vieux", ma mère est impossible, ma soeur et mon beau-frère ont décidé que je ne sais pas comment s'occuper d'un chien et ont passé le temps des fêtes à usurper mon autorité sur Igrec. Je suis encore fâchée et je suis encore épuisée (très). Quelle merveille que la session soit commencée.

Mon Chaton d'amour a de la difficulté à l'école. Nous n'avons pas tous les détails, parce qu'il refuse de nous le dire, mais il est en conflit avec au moins trois garçons. Je sais que ces garçons tentent de forcer le Chaton à dire des "mots de toilettes" (j'adore l'expression) et de faire des choses interdites mais dont je ne connais pas la teneur. Je sais qu'il a détruit une construction faites par d'autres en réponse à un autre incident et qu'il a été forcé de la reconstruire. Je sais aussi qu'il se sent floué dans cette affaire, qu'il n'est pas celui qui a commencé, ce que je pense est exacte. Je n'en suis pas certaine; il a peut-être tout commencé, mais je ne le sais pas. Il est extrêmement fâché et triste, ce qui affecte son comportement à la maison. Je vais demander un rendez-vous avec son enseignante.

À l'université, les choses semblent bien aller. Mon cours sur les commémorations devrait bien se dérouler puisque c'est un cours de 2e et 3e cycles. Mon cours au département de français devrait bien aller aussi, mais je suis déçue de constater que mes étudiantes (deux garçons, 26 filles) sont beaucoup moins francophones que je l'espérais. Je me vois devoir parler trèèèèèès trèèèèès leeeenteeeeemeeeent pour m'assurer que tout le monde suive. Les étudiants ne connaissent rien de rien aux littératures de l'imaginaire, ni aux films et séries de genre. Difficile de leur donner des repères. J'espérais aussi ne pas avoir à produire des diapos de présentation, mais les pauvres ont besoin de voir les termes et les noms que je dis pour les transcrire. Une semaine à la fois!

Enfin, depuis les dernières 48 heures, notre espèce a bien démontré que nous sommes une bande de débile et que nous ne méritons pas de survivre collectivement très longtemps sur cette planète. Vivement l'apocalypse. Non, je ne suis pas Charlie, parce que je ne peux pas m'associer avec des racistes-sexistes-homophobes-transphobes comme ça, mais les événements en France, et les massacres au Nigéria, m'enragent au plus haut point.

tumblr_mtgm2zVeWz1sfie3io1_1280.jpg

So ready to move on

Un mois de silence. Mes excuses

Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.