En vacances: Écrit le 4 juillet, 20h15

Première et deuxième journées de vacances

 Nous sommes partis après le lunch en direction du micro-village de Franklin, voisin du petit village de Ormstown, au sud de Valleyfield, pour passer notre première nuit de vacances dans une cabine, ou "le chalet à côté de la piscine" selon le Chaton. Nous avons d'ailleurs profité de ladite piscine et je peux dire qu'il est près à apprendre à nager. Nous avons mangé dans un "restaurant familial" qui tentait d'imiter un diner américain des années cinquante. La tentative est un échec, mais notre table était voisine du poste de télévision où jouait La Femme bionique; mes deux épisodes préférés, le premier épisode avec Max le chien bionique ("attaque-attaque-attaque") et Fembots in Las Vegas!!! Le Chaton a demandé de manger des croquettes de poulet. De retour à notre cabine, nous avons couché le Chaton et avons écouté nos podcasts jusqu'à 22h. J'ai mal dormi, le Chaton aussi, mais Mamou a dormi comme une buche sur le gallium.

Levés de bonne heure, nous avons profité du petit déjeuner fourni, mais nous avons du endurer le DVD d'inspiration chrétienne de droite-plus-évangéliste-que-ça-tu-meurs. Le domaine offre des forfaits pour les retraites religieuses, après tout. Les "exégèses" étaient en anglais, nous épargnant beaucoup de questions de la part du Chaton. Pendant que je refaisais les valises, Mamou et le Chaton (les deux inséparables) ont joué dehors, puis nous avons pris la route pour le Parc Safari, à 45 minutes de là.

Nous avons fait le circuit en auto, sans avoir acheté de nourriture pour les animaux parce que nous sommes cheap. D'autres visiteurs avaient apporté d'énormes sacs de carottes et de salades, en infraction au règlement du Parc. Les animaux ne semblaient pas voir la différence; ils mangeaient goulument. Nous avons vu l'éléphant, les girafes, plusieurs types d'antilopes et de cervidés, des autruches et un émeu, et bien d'autres. Néanmoins, le Chaton affirme que ce qu'il a préféré entre tout sont les énormes girafes en métal à l'entrée du circuit. Il a même demandé à les revoir avant de quitter le site.

Après un repas dans un des restos du Parc (des croquettes de poulet, encore), nous avons décidé de nous promener à pied un peu… et nous avons pris la pluie. Mais la pluie! Nous étions trempés jusqu'aux bobettes. Nous avons vu les chimpanzés, les marabouts, la pluie, les loups, la pluie, puis nous avons enfin atteint le sentier des félins, où l'on peut marcher dans des tunnels de verre à travers les enclos des lions et des tigres. Nous étions mouillés, les lions étaient mouillés. Nous avons découvert que des couilles de lion mouillées ressemblent à cela.

IMG_20130704_135311.jpg

Le soleil est ressorti, je suis allée à la boutique principale du site (j'ai eu quelques malaises, les représentations des africains et les chapeaux de colonisateurs… moins mettons…). Pendant ce temps, le Chaton a regardé les mascottes se grouiller le derrière de peluche en bilingue sur la scène. Puis nous nous sommes changé avec des vêtements secs et nous avons pris la route. 

Nous sommes maintenant à Racine, au Lac Brais. Le chalet n'a pas changé depuis l'année dernière. Mais nous n'avons pas encore les clefs. Le vieux monsieur qui gardait les clefs pour les locataires est mort cet hiver et personne ne sait où sont ces clefs. On nous a ouvert, mais pas de clefs pour nous encore. Le Chaton dort dans le même lit que l'année dernière, après avoir pris un bain bien mérité. Mamou est sur le balcon trois-saisons tentant d'apprendre les règles de Settlers of Canaan, et j'écris ces lignes sur la table de la cuisine. Dans quelques minutes, je me lave, puis je me couche, dans le silence complet de la campagne sauvage…


En vacances: Écrit le 7 juillet, vers 13h.

Ce blogue prend une petite pause...

Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.