Ce blogue prend une petite pause...

Le Chaton, Mamou et moi partons en vacances aujourd'hui en pm et allons nous perdre dans les bois pendant quelques jours. Pour ceux qui se posent la question, nous allons dans les Cantons de l'Est, dans un chalet appartenant au camp d'été où la famille de Mamou envoie traditionnellement ses enfants depuis des générations. Mamou y est allé campeur, puis moniteur et il fait maintenant par du conseil général. Le Chaton y ira comme campeur dès l'âge de sept ans, qu'il le souhaite ou non.

L'avantage de ce chalet est qu'il offre une vue imprenable sur le lac, donne accès à ce lac pour la baignade et le canot, offre toutes les commodités de la vie moderne, dont un énorme balcon avec moustiquaires et vue sur le lac, un téléphone, mais pas de câble ni de satellite, pas d'accès internet et encore moins d'accès cellulaire. À moins que les millionnaires sur l'autre rive du lac aient fait installer une tour répétitrice pendant l'année dernière, je serai, comme on dit en italien et en anglais, complètement "incommunicado" pendant 6 jours.

Je compte écrire des rapports de vacances, mais je ne pourrai les mettre en ligne qu'à mon retour à la civilisation.

Pendant ce temps-là, nous aurons quelqu'un à la maison pour surveiller les portes, ramasser le courrier, profiter de notre câble et arroser les plantes. 

Sur ce, à + ! On se revoit le 9 juillet.

Chaton au chalet l'été dernier. De longues journées mouvementées demandent de longs sommes réparateurs.

Chaton au chalet l'été dernier. De longues journées mouvementées demandent de longs sommes réparateurs.


En vacances: Écrit le 4 juillet, 20h15

Nous sommes des immigrants. Il faut l'admettre.

Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.