Mon Kobo Touch est mourant.

Depuis Noël 2011, je suis amoureuse de mon Kobo. J'en ai déjà parlé dans la vieille version de ce blogue: avec mon Kobo, j'ai plus lu que dans les cinq années précédentes. La raison en est simple: tenir un livre ouvert pour plus de quelques minutes me fait mal aux mains. De plus, ma vision baisse et je peux augmenter la grandeur du texte à ma guise sur une liseuse.

320px-Kobo_ereader_touch_black_front.JPG

Malheureusement pour moi, mon Kobo commence à faire des siennes. à l'occasion, il ne veut pas synchroniser les livres achetés sur kobobooks.com via USB, d'autres fois c'est la connection sans fil qui ne synchronise pas. Ou bien, il oublie les livres que j'ai "sideloadés". Ou mes annotations disparaissent. Ou mon emplacement dans le livre que je suis en train de lire.  Le tout, sans aucune raison apparente.

J'ai investigué. Il ne semble pas que cela découle de la manière dont je l'utilise ou que je le connecte à mon ordi. Je ne l'emploie pas différemment que le reste de la planète et je n'utilise pas de carte mémoire additionnelle. Je ne le connecte jamais à un autre ordi que mon gros iMac. Je fais les mises à jour avec assiduité et je le redémarre après. J'ai parlé avec le service à la clientèle de Kobo (en France; ils sont compétents). Un des problèmes que j'avais était du à des préférences corrompues sur mon iMac, il est vrai, mais les autres problèmes persistent.

Si la majorité des problèmes ne sont pas d'origine logicielle, c'est que la machine en est la cause. Ce qui me rend triste, parce que je n'ai pas vraiment les moyens de m'acheter une nouvelle liseuse cette année, puisque je me suis acheté des lunettes et qu'elles m'ont coûté plus cher qu'un ensemble de laveuse-sécheuse deluxe. C'est pas dans le budget.

Étrangement, je pense que Google me viendra en aide, du moins temporairement. Depuis quelques jours, il est possible de transférer jusqu'à 1000 pdf ou epub sur la bibliothèque personnelle Google Books. J'ai transféré mes epub indépendants ou libres de droits aujourd'hui (plus de 250) et j'y ai dorénavant accès sur mon Nexus 7. Comme j'ai aussi l'application Kobo et l'application Kindle, j'ai accès à tous mes livres électroniques sur mon Nexus 7 et ne dépends plus sur mon Kobo mourant. 

Je vais sans doute m'acheter un nouveau Kobo, probablement un Glo, à la fin de cette année, parce que je préfère lire sur un écran e-ink que sur un écran DEL. Ces derniers sont durs sur mes yeux après quelques temps. Au moins, en attendant, j'aurais encore accès à mes lectures sans risque de perdre ma page ou le livre au complet.

 


Biodôme

Mid-life crisis?

Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.