Entrée de rattrapage 1: tristesse

[Oui, je sais, cela fait un mois. J'ai plein de brouillon d'entrées. Je les mets toutes en ligne sous peu.]

Première entrée, la plus importante: mon ami Joël a mis fin à ses traitements. Plus rien de fonctionnait et il souffrait plus que ce que les traitements lui apportaient. Il songe maintenant à cesser les transfusions sanguines, qui elles aussi lui coûtent plus qu'elles ne lui donnent. Il devra très bientôt s'installer dans une chambre de soins palliatifs et se préparer pour la fin.

Je suis atterrée.  Au Congrès Boréal en début du mois, je lui ai parlé pendant quelques petites minutes, lors d'un appel Skype collectif. Ce n'est pas assez. Je n'ai pas fait assez pour lui. Une boîte de livres-audio, c'est si peut devant l'immensité de son départ.

Je pleure tout le temps et j'ai déjà fait une grosse crise d'angoisse hier. Lorsqu'il sera en palliatif, je demanderai si je peux aller le voir, louerai une voiture et sus au Québec.

Je cesse de taper, parce que je vais recommencer à pleurer.


Entrée de rattrapage 2: Je prends des cours

Gendered artistic thoughts

Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.