Des fois, il faut faire quelque chose d'illégal. Des fois.

Le 27 septembre prochain, je participe à une table-ronde à Montréal sur le roman Black Wine de Candas Jane Dorsey. Ce roman extraordinaire (dans tous les sens du terme) a remporté trois prix majeurs de SFF: le James Tiptree, Jr. Award, le ICFA/Crawford Award, et le Prix Aurora. 

J'ai lu ce livre lorsque j'habitais à Montréal quelque part après qu'il fut publié, en 1997 ou 1998 et je me souviens très bien du moment où j'ai acheté ma copie. J'étais à la librairie Paragraphe (à l'ancien emplacement) et je feuilletais pour trouver quelque chose d'intéressant à lire quand j'ai ouvert et lu la première phrase. J'ai arrêté de respirer, j'ai trouvé un siège et je l'ai relue. Je ai acheté le roman sur le champs. Puis je suis rentrée à la maison, je me suis assise et j'ai relu la première phrase. Je suis allée aux toilettes, j'ai bu un verre d'eau, pris une grande respiration et j'ai plongé.

There is a scarred, twisted old madwomen in a cage in the courtyard. 

Black Wine est l'un des romans de SFF les plus difficiles que j'ai jamais lu. Dorsey commence un récit qui semble être de la Fantasy (très noire) mais il apparaît de plus en plus que son roman est plutôt de la SF (toujours très noire). Un récit féministe et féminin, LGBT et affirmatif, mais dur, méchant et même cruel. Dorsey fait travailler son lecteur, mais on gagne à perdurer.

J'ai eu le bonheur et l'honneur de rencontrer Dorsey à Boréal en 2006 et elle étais l'une des deux invités spéciaux de la section SFF du congrès PCA l'année suivante à Boston, quand j'étais la directrice de la section. Quelque part entre Boréal et le PCA, j'ai égaré ma copie de Black Wine. Je constatai que je n'avais plus ma copie en faisant ma valise pour Boston.  Je ne l'ai pas revue. Je présume que j'ai prêté ma copie à quelqu'un qui ne me l'a pas rendue. Comme j'ai déménagé trois fois depuis....

Le plus frustrant dans tout cela est que le livre sera réédité sous peu par Five Rivers.

Le premier octobre. Merde.

J'ai pré-commandé une copie du epub et j'ai aussi acheté une vieille copie papier d'une revendeur en ligne, mais dans les deux cas, je ne sais pas quand elles m'arriveront. La dame à Five Rivers m'a promis de m'envoyer un pdf dès qu'elle le pourra, ce qui est très gentil de sa part, mais je dois avoir relu ce texte OPC si je veux avoir des commentaires cohérents le 27.

Faque... j'ai commis un petit crime mineur: j'ai aussi téléchargé un epub illégal d'un site moins que plus réputé. On verra bien.

Êtes-vous choqué? 

 

Ajout à 17 sept. 2013 à 15h45: Five Rivers vient tout juste de me faire parvenir un epub de Black Wine!!!! Woooohooooo!!!!!! Merci Lorina Stephens de Five Rivers! 

shutterstock_93711379.jpg

Entrée de blogue

Première semaine de cours

Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.