Le Chaton vit des choses bien difficiles en ce moment.

 

Depuis quelques jours, il ne dort presque plus l'après-midi, il va sur le pot plusieurs fois par jour, il est au pré-scolaire, il n'a plus de suce et il a clairement compris qu'il a été adopté. Il y a un lien clair entre les deux derniers points, et c'est probablement ma faute. 

Lorsque nous lui avons enlevé sa suce, je l'ai cachée et je lui ai dit qu'elle était partie aider un bébé qui avait besoin d'une suce, parce que lui n'en avait plus besoin. Sur le coup, je pensais que je lui racontais une belle histoire de partage et d'entraide.

Puis je me suis rendue compte que je lui avais dit que sa suce l'avait abandonnée, comme il avait été abandonné auparavant. Je suis tellement stupide. On comprend pourquoi il a pleuré comme une fontaine pendant trois heures! Pendant plusieurs jours ensuite, il m'a demandé où était sa suce. Puis, tout d'un coup, il s'est mis à nous demander où était son "autre maman".

IMG_0031.JPG

Nous ne lui avons jamais caché qu'il est né au Vietnam et que sa mère biologique s'y trouve. Nous avons souvent lu des livres sur l'adoption, où un des personnages est adopté par exemple, et regardé Détestable Moi, un merveilleux film sur l'adoption. Vendredi dernier, pendant que nous étions aux toilettes pour se brosser les dents, il m'a encore demandé où était son "autre maman". Je lui ai répondu qu'elle était au Vietnam, j'ai mentionné son nom*. Puis j'ai vu dans ses yeux quand il a pleinement compris ce que cela voulait dire. J'ai vu les pièces du casse-tête se mettre en place dans ses yeux. J'ai dis que je savais qu'elle l'aimerait pour toujours. Il a dit "non", puis il a éclaté en sanglots, une tristesse désespérée, et il s'est blotti dans mes bras pendant de très très longues minutes de pleurs intenses. Depuis, il m'a demandé à d'autres reprises où est son autre mère, parfois sans sanglots, mais toujours perturbé. Il a dit à quelques reprises qu'il a deux mamans et un seul papa.

Depuis, il a aussi des sautes d'humeur soudaines, il éclate en sanglot sans raison visible. Il donne aussi des signes accrus d'angoisse de séparation, qui avait presque disparue depuis le printemps. Il me colle beaucoup, alors qu'il n'est pas particulièrement câlin d'ordinaire. Je lui répète que je suis sa maman pour toujours et que nous sommes sa famille pour toujours. Nous avons sorti d'autres livres. Ce matin, Mamou devait parler à l'éducatrice à la garderie pour ne pas se surprendre de sursauts de comportement plus que probables.

Un jour à la fois. 

 

* Nous sommes extrêmement chanceux en ce que nous savons beaucoup de choses sur les origines de notre fils. Nous avons les noms et coordonnées de non seulement sa mère biologique, mais plusieurs membres de la famille et nous avons beaucoup de détails sur les circonstances de sa mise en adoption. Nous avons même une lettre de sa mère biologique. S'il le souhaite, dans le futur, nous pourrions la retracer avec une certaine facilité. Je ne peux exagérer combien ceci est extrêmement rare! Ce qui rend étrangement les choses plus difficiles pour nous, parce que la littérature sur l'adoption internationale et les livres pour enfants sur le sujet présument une absence complète de cette information. Nous devons improviser comment la lui transmettre.


Some thoughts on _We See a Different Frontier_, edited by Fábio Fernandes and Djibril al-Ayad

Critique rapide du jeu "À la dérive" de Diceless Games

Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.