"Je suis un grand garçon"

Ce matin, mon fils a annoncé qu'il était un grand garçon. Une grande première, parce que jusqu'à la semaine dernière, il se mettait en colère à chaque fois que nous implicitions qu'il n'était plus un petit garçon.

Depuis la semaine dernière, il a été intégré dans le groupe des pré-scolaires à la garderie, sa suce "est partie loin loin loin pour aider un bébé qui en avait besoin" et il a fait pipi sur le pot une fois (à la garderie; il ne veut pas le faire à la maison encore).

Il grandit physiquement aussi. Alors qu'il n'avait pris qu'un seul petit centimètre entre 2 1/2 ans et son troisième anniversaire, il semble avoir déjà grandi d'au moins cela depuis le mois de mars. Il prend en largeur aussi, en plus de manger comme un trou et prendre du ventre, ce dernier point étant généralement indicateur d'une poussée de croissance imminente. 

On lit. Beaucoup.

On lit. Beaucoup.

Nous allons bientôt (avant Noël) remplacer sont petit lit d'enfant avec un lit simple. Nous allons le commander bientôt et garderons la boîte dans le sous-sol. Je le monterai et l'installerai dans sa chambre au moment venu. Nous avons déjà le matelas. Je dois aussi, mais je ne sais pas quand, repeindre la bibliothèque de quand j'étaie petite et la mettre dans sa chambre, en y mettant une majorité de ses livres, pour libérer les étagères du salon pour mes livres qui sont présentement dans des cartons dans le sous-sol. Nous avons beaucoup de livres à nous trois. Nous lisons beaucoup, de toute évidence. 


Critique rapide du jeu "À la dérive" de Diceless Games

Des difficultés de retourner à la routine après les vacances.

Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.