Développement de cours

J'ai terminé les onze illustrations qui me serviront à nourrir les discussions et les exercices en classe inversée dans mon cours d'histoire matérielle à l'hiver prochain. Du moins jusqu'à ce que je change d'idée et que je les redessine. J'ai le temps de les refaire trois fois d'ici janvier, je me connais.

Mes conclusions préliminaires sont: 

1a) J'aime vraiment dessiner

1b) J'aime l'idée de créer des illustrations qui feront penser mes étudiants. Même qui les choqueront ou les confondront. Le tout pour les faire parler. 

2) Je pense que j'ai trouvé un bon filon. Je crois que mes étudiants ne sont pas encore assez ouverts pour que la facilitation visuelle de type "classique"  leur plaise plus qu'elle ne les déroute. Je dois éviter la déroute justement et faciliter la réflexion et la discussion. D'où mon idée de démarrer la discussion avec une illustration plutôt que de suivre la discussion en l'illustrant.

3) J'ai confiance que le principe de la classe inversée sera profitable dans un séminaire sur la culture matérielle puisque, dans ce cas surtout, toucher (littéralement) et faire l'expérience de vrais objets (ou de photos de ces objets, malheureusement) sera toujours meilleur que la théorie sur ces objets.

4) On touche du bois. 

5) J'aurai vraiment besoin de la séance 12 pour un débrieffing du cours avec les étudiants! 

 

Pour la séance 9. 

Pour la séance 9. 

Pour la séance 10.

Pour la séance 10.

Pour la séance 11.

Pour la séance 11.

 ---------------------------------------

RÉCAPITULATIF:

Mes entrées précédentes sur le sujet, incluant les autres illustrations: Un, deux, trois


Squarespace Meetup, 17 June 2013

Développement de cours

Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.