Quelques remarques sur la nouvelle version de la #Charte

Comme je l'avais prédit et sans aucune surprise, le gouvernement québécois a déjà commencé à changer et ajuster le projet de loi de ladite Charte. D'abord, Drainville a spécifié que la question du crucifix de l'Assemblée nationale sera décidée par les députés. Marois n'a pas spécifié si ce sera un vote selon la ligne de parti, mais franchement on parie que le crucifix s'en va bientôt?

322424756_6d1bd0b512_o.jpg

Ensuite, on voit déjà des tentatives évidentes de résoudre les incongruités et les paradoxes dans le texte. Ces tentatives sont gauches, même un peu ridicule, mais on voit une tentative de rendre le document plus cohérent, à commencer par le titre. En dignes héritiers de René Lévesque, le nouveau titre est excessivement long: « Charte affirmant les valeurs de laïcité et de neutralité religieuse de l'État ainsi que d'égalité entre les femmes et les hommes et encadrant les demandes d'accommodements ». Il a quand même l'avantage d'être clair et programmateur. Le document, malheureusement, ne fait pas encore ce qu'affirme le titre, mais déjà les quelques petits ajustements vont dans le bon sens. Le Québec aura peut-être bientôt la Charte qu'il demande, à défaut d'avoir actuellement la Charte dont il a besoin.

Enfin, il ne faut pas négliger le fait que la Charte, une fois adoptée, sera contestée devant les tribunaux canadiens, par des citoyens québécois et par le gouvernement Harper. Jason "non je ne suis pas raciste" Kenney a déjà dit qu'il contestera la Charte des valeurs au nom de la Charte des droits et libertés.

On touche du bois.


État(s) de la professeure

Equité de mes deux

Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.